Yaguel Didier, la voyante de l'Histoire

>>  lundi 1 février 2010

yaguel didierLa voyante Yaguel Didier figure très haut dans la liste des voyants les plus célèbres en France. Bien qu'elle offre des consultations de voyance aux particuliers, Yaguel Didier est surtout connue pour conseiller les célébrités, qu'elles soient vedettes de la télévision ou du cinéma, hommes politiques ou membres d'une royauté.

Selon la légende, Yaguel Didier aurait prédit spontanément l'assassinat de John F. Kennedy (1963) alors qu'elle n'avait que 21 ans et qu'elle se préparait à faire une carrière dans la mode. Trois ans plus tard, alors qu'elle a 24 ans, un astrologue lui déclare lors d'une consultation qu'elle possède un don de voyance. Peu de temps après, elle s'installe en tant que clairvoyante professionnelle et, pendant quelques années, partage sa vie entre l'industrie du vêtement et la voyance.

Yaguel Didier - qui affirme préférer de loin le terme de «clairvoyante» ou de «médium» à celui de «voyante» - s'est notamment distinguée par l'application de ses présumées capacités extrasensorielles à l'Histoire. Ainsi, alors que la voyance est presque devenue synonyme de «lire l'avenir», Yaguel Didier se tourne vers le passé pour tenter de résoudre des énigmes historiques.

Dans son livre «Les grandes voyances de l'Histoire», Yaguel Didier relate des expériences de divination qui consistent à décrire les flashs qu'elle reçoit alors qu'elle tient une enveloppe opaque scellée contenant la photographie d'un lieu ou d'un personnage ayant une importance historique.

Avec cette même méthode, Yaguel Didier a été testée par des journalistes du Nouvel Observateur qui se sont dits étonnés, voire sidérés, par les résultats de l'expérience. Dans une enveloppe scellée se trouvait une photo d'une gravure représentant Akhénaton (Amenhotep IV), le pharaon égyptien qui fut le premier à introduire le monothéisme (Râ, le dieu-soleil).

En tenant simplement l'enveloppe opaque, la voyante Yaguel Didier parle de l'Égypte et d'un pharaon, tente le nom de Ramsès puis dément son affirmation. À un moment, elle déclare: «Ou non, il croyait en un seul dieu». Plus tard, elle dit que le pharaon dont il est question a été empoisonné. Les historiens ignorent comment Akhénaton est mort. Le Nouvel Observateur reconnaît néanmoins que ces extraits pertinents sont tirés d'un monologue de Yaguel Didier qui a duré plus de deux heures.

Malheureusement, il semble que Yaguel Didier n'ait jamais participé à d'authentiques expériences scientifiques visant à tester son présumé don de voyance, contrairement à Maud Kristen, par exemple, qui considère que l'étude scientifique de la voyance est très importante.


Enregistrer un commentaire